SMM. Dans le giron de Carboman et Lorima

Le Vannetais Carboman France et le Lorientais Lorima ont repris la SMM Technologies (Lanester), spécialiste en process composites. Ce faisant, elle récupère un outil unique en Europe : une fraiseuse de 46 mètres de long !

En rachetant SMM Technologies, spécialiste en process composites à Lanester, Carboman France (leader européen du composite XXL) et Lorima (mâts en carbone) prennent un vent porteur. Leur offre s’est avérée la plus convaincante devant le tribunal de commerce de Lorient qui a dû examiner pas moins de sept dossiers de candidats français et étrangers, dans le cadre de la liquidation de cette PME de 21 salariés. « C’est une très bonne nouvelle pour le groupe Carboman, dit Dominique Dubois, président. Cela va générer une capacité de production supplémentaire. Je n’aurai pas apprécié que cela tombe entre les mains d’un concurrent. On s’intéressait à la SMM depuis septembre 2016″.

Technologie matériaux composites foreuse de 40 mètres installé au Rohu

Elle a un moyen de production unique : une fraiseuse de 46 mètres de long, la plus grosse d’Europe »… Un intérêt partagé par Vincent Marsaudon, président de Lorima : « SMM Technologies était déjà notre fournisseur. Et travailler ensemble avec Dominique Dubois est une vraie solution qui montre notre ouverture d’esprit. Cela va nous permettre d’arriver plus en amont sur les projets. Grâce à la fabrication des moules via la SMM, nous serons capables d’offrir une solution complète à nos clients ».

 

Un outil qui ouvre de belles perspectives


Cette fraiseuse géante ouvre de formidables perspectives. « Elle va permettre de réaliser des moules de pièces de très grande dimension, dit Dominique Dubois ». Il pense évidemment aux coques et bras de liaison des formules 1 des mers qui sortent des ateliers de Multiplast à Vannes mais aussi à la filière bâtiment : « On a rénové la façade du cinéma Pathé place de Clichy, à Paris ». Jusqu’à présent Carboman faisait fraiser à l’étranger, en sous traitant en Espagne ou en Angleterre.

Dominique DUBOIS - Groupe Carboman

Désormais, ce sera fait en interne, d’où de substantielles économies en matière de transports et des gains de délais… Un avantage dont bénéficiera également Lorima pour la fabrication de ses moules de mâts. Un détail qui a son importance pour être mieux placé par rapport aux concurrents.

Les 21 salariés repris


La nouvelle société, la SNE-SMM (*), qui sera dirigée par Jean-Claude Schoepf, directeur général du Groupe Carboman, va sans doute garder les clients historiques de feu la SMM Technologies comme DCNS ou Beneteau. Autre bonne nouvelle : les 21 salariés sont tous repris. « Les salariés, de par leur savoir-faire, sont la force majeure. C’est intéressant économiquement pour le bassin d’emploi. On est dans le bon train » dit Vincent Marsaudon. * Société nouvelle d’exploitation – société morbihannaise de Modelage. La SNE-SMM est détenue à 60 % par Carboman France et à 40 % par Lorima.

 

Telegramme du 9 septembre 2017

Comments are closed.